Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avant que tu ne t'en ailles

Avant que tu ne t'en ailles,Pâle étoile du matin,- Mille caillesChantent, chantent dans le thym. - Tourne devers le poète,Dont les yeux sont pleins d'amour;- L'alouetteMonte au ciel avec le jour. - Tourne ton regard que noieL'aurore dans son azur;- Quelle...

Lire la suite

Amourette

Or que l'hiver roidit la glace épaisse,Réchauffons-nous, ma gentille maîtresse,Non accroupis près le foyer cendreux,Mais aux plaisirs des combats amoureux.Assisons-nous sur cette molle couche.Sus ! baisez-moi, tendez-moi votre bouche,Pressez mon col de...

Lire la suite

Départ

Assez vu. La vision s'est rencontrée à tous les airs.Assez eu. Rumeurs des villes, le soir, et au soleil, et toujours.Assez connu. Les arrêts de la vie. - Ô Rumeurs et Visions !Départ dans l'affection et le bruit neufs Arthur RIMBAUD (1854-1891)(Recueil...

Lire la suite

Hymne de l'enfant à son réveil

Ô père qu'adore mon père!Toi qu'on ne nomme qu'à genoux!Toi, dont le nom terrible et douxFait courber le front de ma mère! On dit que ce brillant soleilN'est qu'un jouet de ta puissance;Que sous tes pieds il se balanceComme une lampe de vermeil. On dit...

Lire la suite

L'Ivrogne et sa Femme

Chacun a son défaut où toujours il revient :Honte ni peur n'y remédie.Sur ce propos, d'un conte il me souvient :Je ne dis rien que je n'appuieDe quelque exemple. Un suppôt de BacchusAltérait sa santé, son esprit et sa bourse.Telles gens n'ont pas fait...

Lire la suite

A une jeune fille

Vous qui ne savez pas combien l'enfance est belle,Enfant ! n'enviez point notre âge de douleurs,Où le coeur tour à tour est esclave et rebelle,Où le rire est souvent plus triste que vos pleurs. Votre âge insouciant est si doux qu'on l'oublie !Il passe,...

Lire la suite

La Complaînte du désespéré

Qui prêtera la paroleA la douleur qui m'affole ?Qui donnera les accentsA la plainte qui me guide :Et qui lâchera la brideA la fureur que je sens ? Qui baillera double forceA mon âme, qui s'efforceDe soupirer mes douleurs ? Et qui fera sur ma faceD'une...

Lire la suite

Brumes et pluies

Ô fins d'automne, hivers, printemps trempés de boue,Endormeuses saisons ! je vous aime et vous loueD'envelopper ainsi mon coeur et mon cerveauD'un linceul vaporeux et d'un vague tombeau. Dans cette grande plaine où l'autan froid se joue,Où par les longues...

Lire la suite

Rimes riches à l'oeil

L'homme insulté qui se retientEst, à coup sûr, doux et patient.Par contre, l'homme à l'humeur aigreGifle celui qui le dénigre. Moi, je n'agis qu'à bon escient :Mais, gare aux fâcheux qui me scient !Qu'ils soient de Château-l'AbbayeOu nés à Saint-Germain-en-Laye,Je...

Lire la suite

<< < 10 20 30 40 50 60 61 62 63 > >>